Les touristes à besoins spécifiques à Paris et en Île-de-France en 2017

Le Comité régional du tourisme (CRT) d'Ile de France a publié une enquête sur les touristes à besoins spécifiques. En 2017, ils ont été à l’origine de plus de 2 millions de séjours à Paris Île-de-France. Ils ont généré plus de 870 millions d’euros de retombées économiques.

Ces touristes vivent majoritairement en France (57%). Ils sont âgés de 43 ans en moyenne et viennent principalement en famille et entre amis (54%).

Cette démarche participe au renforcement du Tourisme Accessible de la destination France à travers notamment le déploiement de la marque d'Etat Tourisme & Handicap (T&H). En effet, à ce jour, plus de 30 sites touristiques sont labellisés T&H dans la région, proposant ainsi une offre variée (offices de tourisme, lieux de visite, hébergements, restaurants...) dont l'accessibilité est vérifiée sur place par des évaluateurs formés.

L'enquête dressent un portrait  de ces touriste.

Portrait des visiteurs à besoins spécifiques ayant fréquentés la destination Paris Île-de-France en 2017

Les premières clientèles à besoins spécifiques à venir à Paris Île-de-France sont les clientèles européennes (France, Royaume-Uni et Belgique), et les Américains.

Ces personnes séjournent plus facilement en étant accompagnées de tiers et viennent notamment en famille pour 43.4% d’entre eux contre 21,0% pour les personnes n’ayant pas de besoins spécifiques.

Les cinq principales clientèles à besoins spécifiques :

  •  les touristes à mobilité réduite (34.2%)
  •  les familles avec des enfants en bas âge (25%)
  •  les personnes âgées (18.9%)
  •  les touristes avec des difficultés auditives (13%)
  •  les visiteurs avec des difficultés visuelles (10,7%)

Consulter la version texte de ce graphique

Les touristes à besoins spécifiques pratiquent les mêmes activités et parcours de visites que l’ensemble des clientèles notamment sur les sites incontournables de la destination.

Un marché à forte valeur ajoutée pour la filière touristique francilienne

La durée de séjour des clientèles à besoins spécifiques est conséquente : 4 nuits contre 3,5 nuits pour les autres visiteurs de la destination.

Ainsi séjournant plus longtemps et voyageant rarement seules, le budget de ces clientèles est supérieur à celui des clientèles sans besoins spécifiques.

Mis à jour le 07/07/2020

Partager