Le handicap moteur

Johnny Greig

Les troubles de la motricité se définissent par une atteinte partielle ou totale de la mobilité d'un individu. Il peut également s'agir de troubles de la communication, de difficultés à contrôler ses gestes et à s’exprimer. Cela n'altère pas, pour autant, ses capacités intellectuelles.

Les personnes en situation de handicap moteur peuvent être mal marchantes. Elles peuvent également se déplacer en fauteuil roulant (manuel ou électrique), avec un déambulateur, une canne ou des béquilles.

Grâce à un environnement adapté, les personnes en situation de handicap moteur peuvent voyager de manière indépendantes. En revanche, celles qui ont besoin d’aide dans les gestes de la vie quotidienne sont généralement accompagnées.

Le pictogramme Moteur Tourisme & Handicap

Il garantit un accès en autonomie depuis le parking jusqu’à l’issue de secours : portes larges, pentes douces et aménagées, sol non meuble et non glissant, espaces de manœuvre, passages sous lavabo, sous tables, sous comptoirs d’accueil supérieurs à 70 cm. Le personnel apporte son aide pour toute demande spécifique.

Le + Tourisme & Handicap

Les aménagements dédiés au handicap moteur sont utiles à tous ! Ils aident par exemple les touristes avec bagages, les familles avec poussettes et enfants, les personnes en surcharge pondérale, les femmes enceintes, les personnes de petite taille, certains seniors, les personnes plâtrées ou blessées, etc.

Mis à jour le 18/02/2020

Partager